Pourquoi (et comment) mettre en place un « Exit Popup »?


 
Kézako?
102
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
Pourquoi (et comment) mettre en place un "Exit Popup"?

Pourquoi (et comment) mettre en place un « Exit Popup »?

Il y’a quelques semaines, je vous livrais comment j’ai quadruplé les inscriptions à ma newsletter. Pour ceux qui ont lu l’article, ils savent que mon arme secrète est un simple « popup ». L’interstitiel auquel je fais allusion apparaît en début de parcours, une fois que le lecteur est « engagé ».

Fort de ces résultats encourageants, j’ai voulu débuter un nouveau test: ajouter un « Exit Intent popup« .

Concrètement, c’est un autre interstitiel, mais qui se déclenche lorsque les visiteurs sont sur le point de quitter le site (et non pas au début de la visite). Et pour ce faire, j’ai trouvé un outil spécialisé, MaxTraffic.

Dans cet article, je vous livre:

  • des exemples d’applications concrètes où un « exit popup » peut booster vos conversions (quelque soit votre typologie de business)
  • une méthode pas à pas pour mettre en place votre propre « interstitiel de sortie » avec l’outil MaxTraffic.

Un « interstitiel de sortie » (aka Exit Intent Popup) : pourquoi faire?

> Préserver l’expérience utilisateur lors de l’arrivée sur site pour faire une bonne première impression

Cela na pas été ma stratégie. Mais le débat fait parfois encore rage…

L’interstitiel a longtemps été l’ennemi des professionnels de l’ergonomie web. Trop intrusif, le pop up ferait « fuir » vos visiteurs… Même si dans de nombreux cas les conversions augmentent vraiment, certains digital marketers sont frileux à l’idée d’ajouter une telle fonctionnalité sur leur site.

Leur peur est de voir leur taux de rebond s’envoler à force de « lasser » les internautes avec un pop up. Bien que de nombreuses expérimentations ont prouvé que cela n’était pas le cas, c’est une position que je respecte; dans certains cas, préserver son image de marque est un facteur clé de succès.

D’autant que nous sommes tous parfois irrités par ces fenêtres intempestives qui surgissent sur les pages web que nous visitons. Que celui qui n’a jamais cliqué sur « Précédent » à l’apparition d’un pop up intempestif me jette la première pierre…

Après la mise en place d’un pop up,

>> Le célèbre pro. du digital Matthew Woodward avait constaté une augmentation défavorable de son taux de rebond de 9%.

alltrafficanalytics

Alors, comment profiter de la performance des interstitiels sans agacer son visiteur dès son arrivée? La réponse: un « exit popup »! En effet, si ce dernier n’apparait qu’à la fin de la visite de l’utilisateur, il n’a aucun impact sur « la première impression », ni sur le taux de rebond scruté par tant de marketers.

> Capturer un lead une fois que celui ci a vu et compris ce que vous aviez à proposer.

Dans certains business, cela ne sert à rien de se « jeter » sur un prospect qui n’aurait pas encore compris votre proposition de valeur. C’est notamment le cas pour les entreprises qui vendent des solutions complexes.

Pour qu’un lead ait de la valeur, et qu’il puisse un jour se « transformer » en une opportunité « monétisable » pour vous, il faut qu’il comprenne ce que vous pouvez concrètement faire pour l’aider. Et pour cela, il faut qu’il consulte les contenus que vous mettez à disposition sur votre site.

Le cheministe haut de gamme anglais Gr8Fires propose des installations au coût élevé.

>> L’entreprise a réussi à augmenter son nombre de prospects de +300% à partir du jour où ils ont mis en place un « exit popup » en proposant de calculer le coût de l’installation en échange de l’adresse mail du prospect.

gr8fires-2

> Faire revenir vos internautes sur votre site e-commerce

Lorsque l’on vend directement en ligne, il est stratégique de savoir fidéliser ses clients, et faire revenir ses visiteurs.

Là encore, un « exit popup » peut vous aider. Il vous faut d’abord penser à une « carotte », quelque chose qui donnera envie à l’internaute de vous donner son adresse email par exemple. Vous pourrez ensuite le solliciter via des campagnes e-mailing pour rester présent à son esprit.

Le site américain Zooshoo.com (vente en ligne de chaussures) présente un interstitiel en sortie de site avec un coupon offrant 10% de réduction sur votre prochain achat. Pour en bénéficier, il vous suffit de donner votre adresse mail.

>> Cette simple technique a permis à la boutique de gagner 7.35% de revenus en plus et de collecter plusieurs milliers d’adresses mails !

ZooShoo_small

> Limiter les abandons paniers en proposant une offre de dernière minute

Restons dans le e-commerce, mais cette fois ci, cherchons à limiter les abandons paniers. Il existe de nombreuses bonnes pratiques pour limiter son taux d’abandon. Et pour aller encore plus loin, vous pouvez ajouter un « exit intent popup ».

En effet, vous pouvez déclencher votre pop up selon plusieurs règles. Ainsi, vous pouvez paramétrer votre interstitiel pour qu’il n’apparaisse que lorsque vos visiteurs s’apprêtent à quitter votre site alors qu’ils sont déjà rendus dans l’interface panier.

Pour conserver ces « prospects chauds » et vous donner une occasion supplémentaire de les convertir, vous pouvez leur faire une offre ultime pour les inciter à finaliser leur achat immédiatement.

  • Cela peut être un code promo,
  • une livraison offerte,
  • un produit additionnel offert…

Le site canadien ShoeMe utilise justement une telle technique. Son pop up de sortie, habilement déclenché lors des abandons de panier des « nouveaux visiteurs », propose une remise immédiate de 15% & rappelle les garanties du marchand.

>> Résultats? 6.87% des acheteurs potentiels ayant vu l’interstitiel ont finalement complété leur achat sur le site.

shoeme2-618x383

> Proposer de continuer la conversation – par téléphone par exemple

Si vous opérez en B2B, vous savez que vos ventes se concrétisent grâce à votre force de vente, et non grâce à Internet (sauf pour certains types de produit). Dès lors, vous utilisez votre site web comme une « machine à leads » pour vos vendeurs, qui engageront ensuite la discussion avec vos prospects, par téléphone notamment.

Dans ce cas également, un pop up en sortie de site peut vous aider à fluidifier votre process commercial et générer encore plus d’opportunités.

Pour son business de pièces détachées, un concessionnaire Toyota utilise un interstitiel de sortie pour inciter les internautes à appeler son call center; avant que l’utilisateur quitte le site, il lui propose de lui simplifier la vie en recherchant la pièce qu’il recherche gratuitement et affiche un numéro vert qui le mettra en relation directe avec un télé-vendeur.

>> Les appels ont augmenté de +54% et le business des pièces détachées directement attribuable au site internet a bondi de +15%.

olathe2-618x376

Mettre en place un « Exit Intent Popup » avec un outil comme Max Traffic

> Deux codes à installer sur votre site pour débuter

La lecture des études de cas citées plus haut vous ont normalement décidé à mettre en place votre propre « exit popup ». Excellente décision ! D’autant que vous allez vite le constater, la mise en place est relativement simple. Je vais vous guider avec le produit que j’ai utilisé moi même pour ce blog:  MaxTraffic.

Une fois que vous créez votre compte, vous devez implémenter deux scripts sur votre site:

  • un code de tracking
  • un code de conversion (notamment si vous êtes e-marchand).

CodeTrackingMaxtraffic_400

Le code de tracking doit être posé sur toutes les pages de votre site, juste avant la balise </body>. Pour le tag de conversion, il vous suffit de le placer sur votre page de conversion (page « merci » pour la capture de lead, ou la page « confirmation de commande » pour un site e-commerce).

Dans le cas d’un site marchand, vous devez faire passer les variables « conversion_id » (identifiant unique pour chaque transaction) et « Conversion_amount » (montant de la commande).

Si votre site s’appuie sur les plateforme Magento, WordPress, Bigcommerce ou Shopify, des plugins sont mis à votre disposition pour vous simplifier l’installation de ces tags.

> 4 étapes simples pour créer votre campagne « Exit intent popup »

Une fois les tags posés, vous allez pouvoir créer votre interstitiel en quelques minutes.

  1. Tout d’abord, vous devez paramétrer une « campagne »: lui donner un nom, une date de début (et de fin dans le cas d’une offre limitée dans le temps) et une zone géographique de diffusion.
  2. Puis vous indiquez les critères de ciblage de vos visiteurs: le prochain paragraphe sera dédié à cette étape, qui apparait pour moi comme la plus importante de tout le processus.
  3. Vous créez ensuite le design de votre interstitiel : MaxTraffic vous propose déjà de nombreux templates, pour ordinateur et mobile. Vous pouvez aussi personnaliser entièrement votre pop up.
  4. Enfin, il vous suffit de récupérer le code de conversion ou de spécifier directement dans l’interface votre URL de conversion (très pratique quand il s’agit juste d’une URL « /merci.html » par exemple).

MaxTraficWorkflow_600

> Pensez bien aux « critères » qui déclencheront l’interstitiel pour ne pas nuire à votre image.

Comme d’autres solutions, MaxTraffic vous permet de paramétrer précisement l’apparition de votre popup de sortie:

  • en fonction des sources du trafic,
  • du nombre de pages vues sur le site,
  • des URLs visités par l’internaute,
  • de l’appareil qu’il utilise,
  • du type « nouveau » ou « connu »
  • etc.

En ce qui me concerne par exemple, je ne fais pas apparaitre un « exit pop up » dans 100% des cas.

Je me sers pour le moment de cette technique pour capturer des opt-in e-mails qualifiés. En effet, l’exit popup se déclenche uniquement :

  1. si l’internaute est un nouveau visiteur: il découvre pour la première fois le blog et n’est « logiquement » pas un abonné à la newsletter.
  2. si l’interstitiel n’a pas été « refusé » sur les deux dernières semaines: rien de plus ennuyeux que de revenir souvent sur un site et fermer à chaque fois un interstitiel qui réapparait encore et encore… Autrement dit, j’évite d’harceler mes lecteurs à chaque fois qu’ils veulent quitter mon site.
  3. si l’utilisateur consulte le blog sur un ordinateur : il suffit que l’ergonomie du pop up s’adapte mal au mobile et la croix pour refermer la boite de dialogue devient un cauchemar pour nos doigts boudinés !
  4. si le lecteur a au moins visité deux pages : j’évite ainsi de « pousser » à l’abonnement les utilisateurs qui se retrouvent là accidentellement, où qui ont été « déçus » par la page de destination.

> Vous capturez des adresses mail? Connectez MaxTraffic avec Mailchimp

Si comme dans mon cas vous utilisez ce type de solution pour collecter des adresses e-mails, vous apprécierez l’intégration facile avec MailChimp, la solution leader de routage d’emailing.

  • Il vous suffit simplement de récupérer un API key Mailchimp et l’intégrer dans les paramètres de MaxTraffic.
  • Lorsque vous créez ensuite votre interstitiel, il est juste nécessaire d’indiquer dans quelle liste vous souhaitez que les adresses s’ajoutent et le tour est joué ! Pratique n’est-ce pas?

> Un suivi qui se fait automatiquement dans Google Analytics

Autre intégration native, celle avec Google Analytics.

MaxTraffic passe automatiquement lorsqu’une impression et un clic de votre interstitiel est enregistré. Un événement est automatiquement créé, avec une catégorie « MaxTraffic » et un label « Impression » ou « Click ».

Suivi Google Analytics Maxtraffic

  • Cela est ensuite un jeu d’enfant de faire un segment avancé pour isoler le trafic qui « voit » l’interstitiel,
  • ou déclarer un « objectif«  à chaque fois qu’un internaute clique dessus pour enregistrer une conversion.

Autres sources pour rédaction:
5 Popup Case Studies that Showcase the Power of Overlays
How I Increased My Email Conversion Rate By 469% Instantly
I Reveal The Ugly Truth About Email Popup Subscription Forms
3 Killer Exit Popup Case Studies That Increased New Leads & Sales

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>