Efficacité d’un bouton d’action ou comment doubler son taux de conversion (cas réel)


 
Kézako?
2
shares
Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+
c2c55958fea2be64a6c491db9da6e7da

Bouton d'actions: cas pratique sur son efficacité

Après Les 6 erreurs à éviter lorsque vous mettez en ligne une nouvelle fonctionnalité sur votre site E-commerce, continuons d’analyser d’autres études de cas réelles, provenant d’entreprises réelles…

Certains « détails » sur votre site peuvent vous faire perdre beaucoup d’argent: les boutons d’actions font partie de ces éléments qui impactent directement votre taux de conversion.

Ce billet se propose de vous livrer les résultats d’un chantier d’optimisation ergonomique. Celui ci a été conduit – il y a quelques mois maintenant- par l’agence web pour laquelle je travaille.

Nous verrons que l’amélioration d’un simple bouton d’action a permis à un de nos client de quasiment doubler son taux de conversion !

Le modèle économique web du client: conversion = demande d’info.

Le client de l’agence web utilise son site comme un générateur d’opportunités commerciales. Il revend des machines dont le prix moyen est de 10 000€ à une clientèle de professionnels.

Avec une équipe de moins de 10 personnes, et des effectifs de vente réduits, ce client compte sur Internet pour prospecter de nouveaux clients:

Pour cela un important chantier SEO a été mis en œuvre. En parallèle, un travail ergonomique sur le catalogue produit a été conduit de manière à maximiser le taux de conversion du site.

En effet, il est inutile de demander à un client d’investir ses € en SEO si la capacité du site à convertir n’a pas déjà été optimisée !

AVANT l’optimisation ergonomique: un bouton d’action peu mis en avant, qui n’engageait pas à la conversion

Dans le cadre de ce billet, nous nous intéresserons uniquement aux fiches produits du site. Celles-ci représentent en effet une interface clé. Ce sont elles qui vont persuader -ou pas- l’internaute de contacter l’entreprise.

Avant l’intervention de notre agence web, l’ergonomie des fiches produit ressemblaient à cela:

structure de la fiche produit avant optimisation

structure de la fiche produit avant optimisation

L’avantage d’une telle structure de page est qu’elle donne la part belle au produit et à ses caractéristiques. La cible du site étant de nature plutôt « technique », mettre en avant le produit et toutes ses caractéristiques était loin d’être farfelu…

En revanche, avec un « mini call 2 actions » en bas de page, l’action que notre client souhaitait voir accomplie par ses visiteurs était littéralement relayée au second plan… Un simple lien conduisant vers la demande d’information faisait guise de bouton d’action.

APRÈS l’optimisation ergonomique: un bouton d’action visuellement clair, au libellé plus incitatif

Le lecteur « professionnel du web » aura immédiatement compris que la première recommandation faite à ce client aura été de mieux mettre en avant l’action -la demande d’info- sur ses fiches produits.

Et c’est bien évidemment la première modification que nous avons entreprise au bénéfice de ce client. Nous avons donc changé la structure ergonomique des fiches produits de la manière suivante:

structure de la fiche produit APRES optimisation

structure de la fiche produit APRES optimisation

Avec ce changement, le « gain de taux de conversion » était quasi certain. On se demandait toutefois dans quelle mesure ce bouton d’action aurait un impact sur les performances du site client.

Les résultats: 1 060 demandes d’informations supplémentaires en 2009 !

Par conscience professionnelle, le changement ergonomique avait été soumis à un Test A/B . Nous l’avons rapidement arrêté, étant donné la rapidité à laquelle sont apparus les premiers résultats !

En 24h, le taux de conversion à littéralement « explosé » de +973,7% !!!

taux-de-conversion-24h-apres-optimisation

Et cette tendance a perduré au fil des semaines et des mois…

  • Avant l’optimisation, le taux de conversion moyen était de 1,19%.
  • Après le chantier d’optimisation, sur la période 2009, le même taux de conversion moyen était de 2,25%…
  • soit une hausse +89%.

taux-de-conversion-apres-optimisation

Ce gain de taux de conversion est d’autant plus significatif pour le client lorsque l’on sait que le site a reçu en 2009 près de 100 000 visites; le client a reçu 2 250 demandes de devis au lieu de 1 190 !

Imaginez le CA additionnel généré par ce delta de 1 060 demandes en plus! Et tout cela en investissant dans quelques pixels supplémentaires… ;-)

Partager sur Twitter
Partager sur Google+
Partager sur LinkedIn
Partager sur Pinterest
+

15 thoughts on “Efficacité d’un bouton d’action ou comment doubler son taux de conversion (cas réel)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>